Accueil / Jardin / Que diriez-vous de faire sécher certaines de vos fleurs et feuillages ?
Comment sécher fleurs et feuilles

Que diriez-vous de faire sécher certaines de vos fleurs et feuillages ?

Il est possible de cueillir en saison des fleurs ou des feuillages et de les faire sécher afin de pouvoir en profiter toute l’année pour confectionner des bouquets, décorer des paquets cadeaux, etc. Plusieurs procédés existent : deux pour les fleurs et un pour les feuillages.
L’expérience vous tente ? Je vous présente les différentes étapes pour faire sécher des fleurs et des feuillages.

Quelles fleurs et feuillages faire sécher ?

Les fleurs

De très nombreuses variétés de fleurs peuvent être séchées.

Parmi les plus classiques, on trouve les immortelles, les statices, les monnaies-du-pape, le gypsophile, les amours-en-cages, les hortensias, les chardons et les roses.
Cependant, vous pouvez également faire sécher des fleurs moins communes comme les delphiniums, les nigelles, les anémones, les iris, les pivoines, les lys, les dahlias, les zinnias, les tournesols, les narcisses et les jonquilles, les pensées, les violettes, les lavatères et même les cosmos apparemment si fragiles.

Certaines de ces fleurs se trouveront bien d’un simple séchage à l’air libre, tandis que d’autres conserveront mieux leurs pétales et leur couleur avec un séchage au gel de silice.
Dans tous les cas, il est préférable de cueillir vos fleurs un jour de beau temps, le matin après 10 heures, lorsque la rosée est complètement évaporée. Choisissez des fleurs bien épanouies, encore dans leur fraîcheur mais déjà épanouies.

Les feuillages

On y pense moins souvent, mais les feuillages peuvent se sécher également, notamment les splendides feuillages d’automne aux coloris somptueux.
Vous pouvez aussi faire sécher des feuillages verts (lierre, eucalyptus…) pour accompagner vos bouquets de fleurs séchées, car la technique de séchage de ces dernières implique que vous ôtiez leurs feuilles.
1 Faire sécher des fleurs

Comment faire sécher des fleurs ?

Deux méthodes s’offrent à vous.

Faites sécher des fleurs à l’air libre

Le mode séchage des fleurs le plus simple et le plus économique consiste tout simplement à les faire sécher à l’air libre. Cette technique convient parfaitement pour les immortelles, les statices, les monnaies-du-pape, le gypsophile, les amours-en-cages, les hortensias, les chardons et même les roses.
Commencez par débarrasser chaque tige de son feuillage et les roses de leurs épines.
Réunissez les fleurs par petites bottes de 6 à 8 tiges.
Enveloppez soigneusement chaque botte dans du papier journal, qui les préservera de la poussière, mais surtout de la lumière, qui altérerait les couleurs.
Liez chaque botte par un brin de raphia, en laissant suffisamment de longueur pour suspendre ensuite la botte.
Suspendez les bottes tête en bas dans un endroit sec, chaud et ventilé : un grenier est idéal, mais une pièce bien aérée de la maison peut aussi convenir.
Laissez les fleurs ainsi suspendues sécher complètement (de quelques jours à 2 ou 3 semaines).

Faites sécher des fleurs au gel de silice

D’une manière générale, le séchage au gel de silice préserve mieux la délicatesse des pétales, les couleurs et la forme des fleurs que le séchage à l’air libre. On l’utilise de préférence pour :
Les fleurs bleues, pour mieux conserver leur couleur.
Les fleurs à pétales fragiles, telles les nigelles, les anémones, les iris, les pivoines, les narcisses et les jonquilles, les pensées, les violettes, les lavatères et les cosmos.
Certaines grosses fleurs, telles les pivoines, les lys, les dahlias, les zinnias, les tournesols ou encore les roses lorsqu’on souhaite préserver leur forme.
La manière de procéder est relativement simple :
Débarrassez les tiges de leur feuillage et les roses de leurs épines.
Procurez-vous une boîte plate avec couvercle hermétique.
Recouvrez le fond de la boîte de cristaux de gel de silice.
Note : le gel de silice est un produit dessicateur vendu sous forme de cristaux qui changent de couleur une fois qu’ils ont absorbé l’humidité ambiante. On l’achète par exemple dans les magasins de loisirs créatifs. Ce produit doit être mis hors de portée des enfants.
Posez délicatement les fleurs à conserver sur la couche de gel de silice.
Peu à peu, avec précaution – par exemple à l’aide d’une petite cuiller – recouvrez complètement les fleurs de gel de silice.
Fermez la boîte hermétiquement.
Laissez sécher les fleurs pendant 2 à 3 jours, ou un peu plus pour les plus grosses fleurs. N’attendez cependant pas trop, les fleurs deviendraient cassantes (le séchage est terminé dès que les pétales deviennent parcheminés.)
Mettez des gants fins à usage unique et enlevez en partie la couche supérieure de gel de silice en penchant un peu la boîte.
Retirez une par une chaque fleur puis utilisez un pinceau à poils souples pour la débarrasser entièrement du gel de silice.
À savoir : le gel de silice est réutilisable plusieurs fois. Pour cela, chauffez les cristaux au four à une température de 110 ° jusqu’à ce qu’ils aient retrouvé leur couleur d’origine.

Comment faire sécher des feuillages ?

La technique utilisée pour conserver des feuillages est complètement différente : elle demande l’utilisation de la glycérine (vendue en pharmacie).
Commencez par inciser la base de chaque branche en diagonale.
S’il y a lieu, enlevez l’écorce sur quelques centimètres à la base.
Dans un vase, versez de la glycérine.
Faites bouillir de l’eau.
Versez l’eau bouillante dans le vase pour obtenir un mélange moitié eau, moitié glycérine.
Placez dans le vase la tige des feuillages à conserver.
Placez le vase pendant 2 à 3 semaines dans un endroit sombre (cave, garage).
Au bout de ce temps, les feuillages sont prêts à être disposés à sec dans un autre vase.

Laisser un commentaire