Accueil / A la Une / Alors que les feuilles tombent, pensez au compostage pour avoir du bon terreau pour votre jardin
compostage

Alors que les feuilles tombent, pensez au compostage pour avoir du bon terreau pour votre jardin

Alors que l’automne frappe à notre porte, votre jardin comme le mien se trouve recouvert de feuilles par endroit qu’il vous faudra ramasser pour préserver votre pelouse. De la même manière, l’automne est la bonne période pour effectuer une petite taille permettant à votre jardin d’être bien propre pour l’hiver et prêt pour le printemps.

Que faire de ces déchets organiques ?

Il y a encore quelques temps, le plus simple aurait été de les bruler mais, dans nombre de communes, les feux de jardin sont dorénavant interdits car ils représentent un risque pour le voisinage et une pollution atmosphérique qui n’est plus acceptable. Les communes vous encouragent à apporter vos feuilles mortes et branchages à la déchèterie. C’est effectivement une possibilité. Vous trouverez sur le site internet de votre commune, l’adresse de la déchèterie la plus proche de votre domicile.

Cependant, une troisième solution vous permettra de vous débarrasser de vos déchets organiques le tout en obtenant pour la prochaine saison, du terreau gratuitement.

Penser au compostage

Depuis la nuit des temps, les feuilles tombent, les animaux défèquent, les arbres meurent. Le sol de nos forêts n’est pourtant pas recouvert de déchets organiques. La couverture d’humus ne fait généralement pas plus de 20 centimètres d’épaisseur. Et pourtant, les feuilles tombent depuis des millions d’années…

Quand de la matière organique tombe sur le sol, c’est une véritable armée de micro-organismes qui se met au travail. En quelques années, quelques mois ou quelques jours, cette matière est revalorisée. Tous ces composants sont remis à la disposition des végétaux. La forêt ne connait pas le concept des immondices.

L’homme quant à lui fait depuis des siècles des tas de fumiers. Mais si on ne s’en occupe pas, si la composition n’est pas optimale, ces tas de détritus organiques dégagent une odeur nauséabonde et mettent au mieux deux ou trois ans pour donner une matière utilisable.

C’est en cherchant des solutions aux quantités de plus en plus importantes de déchets organiques que nous produisons et en observant les mécanismes de notre Mère-Nature que de nouvelles techniques de compostage se sont développées.

Pour en arriver maintenant à des techniques qui produisent en quelques mois du compost d’excellente qualité qui ne sent pas mauvais.

Pour aller plus loin, je vous conseille les ouvrages suivants

A lire aussi

Que faire en septembre au jardin ?

Que faire en septembre au jardin ?

Nous nous acheminons vers la fin de l’été et le mois de septembre constitue l’un …

Laisser un commentaire